Projets étudiants

Marylie Gonthier

À propos

Parcours de Marylie

Marylie Gonthier est travailleuse sociale au centre intégré universitaire en santé et services sociaux de la Capitale-Nationale (CIUSSSCN). Elle œuvre auprès de personnes ayant une déficience physique, intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Elle travaille en collaboration avec ces individus pour développer leur autonomie et leur potentiel afin qu’ils puissent réaliser pleinement leurs habitudes de vie.

Elle a un baccalauréat en psychologie, au cours duquel elle s’est intéressée au développement de l’enfant et aux familles. Elle possède également une maîtrise en travail social. Au cours de cette formation, elle s’est spécialisée dans le champ du handicap. Dans le cadre de sa maîtrise, elle a réalisé un projet de recherche portant sur les effets de l’assistance animale sur les enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme et de leur famille. Grâce à la participation de familles ayant un enfant présentant un TSA, il a été possible d’identifier les effets positifs et négatifs de la présence d’un chien d’assistance sur les activités courantes et les rôles sociaux, à la fois de l’enfant et de sa famille. Ainsi, ses champs d’intérêt et d’expertise professionnelle portent sur l’assistance animale, la participation sociale et les enfants ayant des besoins particuliers et leur famille.

Implication

Pour en savoir plus

Depuis son arrivée dans le Laboratoire Communautés inclusives en 2016, Myriam a aussi contribué aux projets:

Ressources

Pour en savoir plus

Mémoire de maîtrise

Capsule vidéo de 3 minutes sur les principaux résultats de la recherche.

Résultats

Présentation PowerPoint des résultats.

Mémoire de maîtrise

Mémoire de maitrise en travail social portant sur les effets de l’assistance animale auprès des enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme et de leur famille : concernant la participation sociale

Articles et publications

Gonthier, M. (2020). Effets de l’assistance animale sur les enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme : Point de vue des familles concernant la participation sociale. [Mémoire de maîtrise, Université Laval]. (lien à venir)